Tari kecak - Batubulan

Le Tari Kecak, danse rituelle et théâtre dramatique balinais

Ce soir nous irons au théâtre voir le Tari Kecak, une comédie d’amour éternel, comme aime le préciser Agung en riant. Le spectacle a lieu chaque soir vers 18h30 et dure environ une heure. Il met en scène une centaine de comédiens et raconte une antique histoire, riche de démons et de dieux pas toujours bienveillants.

Les origines du Kecak remontent à la Mythologie Indienne. Elle s’inspire du Ramayana, un texte local anciennement écrit en sanscrit. C’est l’histoire du roi Rama et de sa femme Dewi Sita, exilés dans la forêt durant 14 années par les intrigues politiques de Sumitra. Ils sont poursuivis par Rahwana, le dieu des démons qui enlève Dewi Sita et l’emmène sur l’île de Lanka. Rama, fou de douleur, s’allie alors avec Hanuman du peuple des singes pour récupérer son épouse.

Dans la danse, le peuple des singes est représenté par une centaine de danseurs qui chantent « cak… cak… cak ! » (prononcé « tchak ») durant tout le spectacle, agrémentant la comédie d’un rythme sonore entraînant.  On retrouve également quelques danseuses, un dragon, l’oiseau Jatayu, l’aigle Garuda (qui est aussi l’emblème de l’Indonésie et la fabuleuse monture de Vishnu), le singe Hnuman, Brahma et bien d’autres personnages de la cosmogonie Indonésienne et Indienne.

Non seulement la danse Kecak a une haute valeur artistique, mais elle a également une fonction et une signification profondes. Voici les fonctions de la danse Kecak et son histoire.

L’histoire de la danse Kecak et son développement

Bien qu’elle puise son origine dans les temps les plus reculés de notre ère, la danse Kecak dans sa forme actuelle a été remise au goût du jour par l’artiste balinais Wayan Limbak et le peintre allemand Walter Spies dans les années 1930. La danse, dont le nom provient du tissu à carreaux noir et blanc balinais, s’inspire de rituels traditionnels de Bali qui ont ensuite été adaptés dans l’histoire du Ramayana.

La danse Kecak a d’abord été exécutée dans plusieurs villages, tels que les villages de Gianyar et Bona. Au fil du temps, la danse Kecak s’est développée dans tout Bali. Le mouvement de danse « Kecak » signifie la croyance humaine en Dieu en tant que protecteur et assistant de son peuple. Pour cette raison, c’est une tradition collective de continuer à exécuter cette danse originaire de l’Île des Dieux.

Mouvement de danse et chants Kecak

La danse Kecak est généralement exécutée par plus de 50 danseurs masculins qui s’assoient en cercle avec un certain rythme tout en criant « cak » et en levant les deux mains. Les danseurs assis en cercle portent un tissu à carreaux autour de la taille. En outre, il existe également des danseurs qui jouent plusieurs personnages du Ramayana tels que Shinta, Rama, Ravana, Sugriwa et le Singe-Roi Hanoman.

Le spectacle de danse Kecak est généralement dirigé par un chef religieux ou une figure de l’hindouisme qui agit en tant que chef de prière. Le but de ce mouvement est d’obtenir la sécurité et la douceur de Sang Hyang Widi.

Fait unique, il n’y a pas d’accompagnement musical traditionnel lors de la danse Kecak, mais uniquement le son des danseurs criant le mot « cak cak cak » simultanément et a cappella. Plus tard, l’un des danseurs agira en tant que leader pour fournir le ton initial. Pendant ce temps, d’autres danseurs mettront la pression sur les notes graves ou aiguës.

Historiquement, la danse Kecak sert à éloigner les mauvais esprits et les maladies. Mais c’est aussi le moyen de transmettre aux jeunes générations les rites de leurs ancêtres et de perpétuer ainsi la grande tradition artistique, religieuse et culturelle balinaise.

Après cet incroyable spectacle, je filait vers Ubud pour retrouver Meiri au Warung simple. Le retour se fera sur mon futur moyen de locomotion : un scooter !  À moi les routes balinaises et leur incroyable circulation ! Mais tous les balinais vous le répèteront : « C’est le meilleur moyen pour découvrir les sentiers reculés de Bali… et aussi pour s’y perdre ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.